AULNE

L 'AULNE

ARBORESCENCE

 

 

L’Aulne ou Alnus

Présentation :

Arbre caduc à croissance lente l’aulne peut atteindre 30 m de haut.

Poussant spontanément en France, dans les milieux humides on recense 3 espèces principales :

 

 

aulne.jpeg


a)     l’aulne glutineux

b)    l’aulne de Corse

c)     l’aulne à feuille de cœur ou cordata


Espèce pionnière l’aulne à la particularité d’enrichir les sols pauvres en fixant l’azote grâce à ses racines.

On dit que l’aulne saigne, en effet lorsque l’on coupe une branche, la coupe offre une plaie jaunâtre qui rapidement sous l’effet de l’oxydation de l’air prend une couleur qui peut aller de l’orange au rouge vermillon

 

 

Tout comme celui de l’orme , le bois de l’aulne a la particularité de se conserver parfaitement une fois immergé, l’aulne à donc contribué à l’édification de Venise, Amsterdam, Bruges…

 

Mythe et légendes :

 

Dédié au dieu Cronos, lié à la mort dans la mythologie grecque, l’aulne à toujours souffert d’une réputation sulfureuse.

Au moyen age on associait l’aulne aux sorcières et au feu du fait de son bois rouge.

Dans le calendrier celtique l’aulne représente un jalon de l’écoulement du temps qui passe.

Selon la mythologie germanique l’aulne est un arbre qui donne le pouvoir aux magiciens de ressusciter les morts qui une fois sur terre tourmentent les vivants.

 

Sa réputation a été encore amplifiée par la légende du Roi des Aulnes reprise par Goethe et mis en musique par Schubert

 

 

« Qui chevauche si tard dans la pluie et le vent

C’est le père avec son enfant

Il serre le jeune garçon dans ses bras

Il le tient au chaud il le protège

Le père frissonne, il presse son cheval

Il serre sur sa poitrine l’enfant qui gémit

à grand peine il arrive à la ferme

Dans ces bras l’enfant était mort »

le roi des aulnes Goethe

 

Utilisation :

Au Moyen Age l’aulne été employé pour le tannage des peaux et des cuirs, l’écorce de l’aulne est une des plus riches en tannins. Mais on se servait aussi du bois pour dresser les gibets.Aujourd’hui l’aulne entre dans la composition de la pâte  à papier.

 

L’écorce et les cônes frais ou séchés figurent également parmi les plus anciennes teintures pour obtenir le noir. Le noir des vêtements des femmes corse est issu de l’aulne corsica qui pousse à l’état spontané sur l’île.

      

aulne-1.jpg

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau