VOYAGE AU PAYS DE LA COULEUR ET DES FLEURS

VOYAGE AU PAYS DE LA COULEUR ET DES FLEURS

PROMENADE AU PAYS DE LA COULEUR

ET DES FLEURS :

Photos 1

Nous embarquons aujourd’hui pour une longue promenade au pays de la couleur et des fleurs.

Première étape la couleur :

Mais qu’est ce que la couleur ?

 

Le « Petit Larousse » la définit comme étant une « impression produite sur l’œil par la lumière », ici la lumière délimite l’espace. On peut qualifié la lumière « d’énergie lumineuse ».

Chargée de symbole, la couleur est présente partout autour de nous , elle nous environne, conditionne et influence notre vie

La couleur est donc un phénomène complexe qui se caractérise par sa luminance ou luminosité, sa teinte ou tonalité, et sa pureté ou saturation.

 

 

 

Les couleurs :

 

Les couleurs sont divisées en deux catégories réparties sur le cercle chromatique :

 

 

 

Dessin cercle chromatique

Les couleurs primaires : le Rouge, le jaune, et le Bleu .

 

Les couleurs complémentaires issues du mélange de deux couleurs primaires : Rouge + jaune = Orange

Jaune  + Bleu   = Vert

Rouge  + Bleu  = Violet

 

 

Jaune + Rouge + Bleu  = Gris

A Orange @ A violet@

9         Vert        8

 

 

 

Le noir est issu du mélange d’une couleur primaire et d’une complémentaire :

Bleu + Orange = noir

Rouge + Vert   = noir

Jaune + Violet  = noir .

 

 

L’ensemble de ces couleurs additionnées au blanc et au noir dans des proportions diverses ont données naissance à la multitude de nuances que nous connaissons aujourd’hui.

 

 

Mais où est le blanc ?

Le blanc n’est pas une couleur à part entière, il est l »absence de couleur, la lumière pure.

 

Couleurs et symboles :

Il existe une relation importante entre nos émotions et la couleur.

La couleur peut surprendre, attirer, suggérer la chaleur ou la fraîcheur, et déterminer l’ambiance d’un lieu.

 

Le Rouge traduit la colère, il symbolise le feu .

Le bleu est synonyme d’apaisement, de calme de rêverie, et est lié à la nuit .

Le jaune c’est la lumière , la joie, ça pétille .

Le vert évoque la sérénité , le calme.

L’Orange évoque la puissance

Le Violet : est bien souvent associé à l’opulence mais aussi la couleur du deuil dans les civilisations occidentales.

 

Le rouge, le jaune et leur complémentaire l’orange  évoquent la chaleur, le feu, ce sont donc des couleurs chaudes

Le bleu , le violet sont quand à elles classées comme froide

Expérience :

Prenez deux barres de fer identiques l’une peinte en rouge l’autre en bleue , exposez les au soleil l’une à coté de l’autre  . Au bout de quelques heures prenez les deux barres : La barre rouge vous semblera plus chaude que la barre bleue .

 

 

Il y a donc des teintes chaudes et des teintes froides.

 

On mesure les dimensions d’une couleur en utilisant ses trois composantes :

 

1)     Sa Teinte ou tonalité : qui détermine la couleur, la nuance que constitue les 3 couleurs primaires et les trois couleurs secondaires ou complémentaires .

 

2)   . La luminance : qui détermine le degré de luminosité ou de clarté  d’une couleur.

 

3)     La pureté ou saturation : qui exprime le degré de pureté d’une couleur, son pourcentage de gris qui différencie les couleurs vives des couleurs ternes .

 

 

 

Utilisation de la couleur :

 

Voici quelques règles élémentaires à savoir avant de composé vos massifs.

 

Les teintes chaudes paraissent plus proches

Les teintes froides reculent et donne de la profondeur à votre scène

 

Photos 2

Les teintes foncées avancent sur fond clair

Les teintes claires avancent dans un fond foncé

Photos 3

 

Les teintes brillantes reculent

Les couleurs mates avancent

 

Photos 4

 

 

Utilisation des couleurs :

 

 

Le monde végétal recèle une multitude de nuances que le jardiniers doit savoir associer et maîtriser pour réussir ses compositions

 

 

Il existe 2 modes de combinaison : Les Harmonies et les Contrastes.

 

 

Les Harmonies :

 

Elles naissent du rapprochement de teintes apparentées, voisine ou proche voisine sur le cercle chromatique

 

Harmonie de bleu = association de bleu , violet, mauve.

Harmonie de rouge = association de rouge, rose, saumon

Harmonie de pourpre = association de pourpre, bordeaux, magenta

Harmonie de jaune = association de jaune, orange, rouge

Harmonie de gris = association de gris et de tons pastels ( toutes les teintes pastel sont saturées de gris)

 

Photos 6

 

Les harmonies monochromes permettent de contrôler l’évolution des couleurs , leurs saturations dans une succession de nuance.

 

Les Contrastes :

 

Contraste chaud / froid :

Opposition des tons chauds (jaune, orange, rouge) avec des tons froids ( bleu, violet, mauve), c’est l’effet sensitif des couleurs, ce contraste permet de donner des effets de proximité avec les couleurs chaudes et d’éloignement ou de profondeur avec les couleurs froides.

 

Photos 7

 

Contraste de couleur en soit :

 

Juxtaposition des couleurs pures avec du blanc, du noir ou du gris. L’effet maximum est obtenu avec les couleurs primaires.

 

Photos 8

Contraste des complémentaires :

 

Opposition des couleurs complémentaires qui se renforcent mutuellement , mélangé elle donne le neutre gris . ce type d’association doit obligatoirement être visible que de prés en effet de loin elle paraîtra terne , attention également à la lumière ( voir chapitre couleur et lumière)

 

Photos 9

Contraste de clarté :

 

Ce contraste clair /obscur consiste à mettre en opposition deux couleurs différentes par leur clarté : Exemple noir & blanc  ou jaune & violet .

 

Photos 10

Contraste de proportion :

Ce contraste ne concerne pas directement les spécificités des couleurs mais plutôt leur proportion . Ici on oppose une grande quantité de couleur à une petite quantité d’une autre .

 

Ce dernier contraste nous conduit tout droit au poids de la couleur.

 

Poids de la couleur :

 

Certaines couleurs de part leur saturation semblent pesées lourds . Attention donc à leur proportion dans vos compositions .

 

On peut diviser le cercle chromatique en 6 mesures :

 

Les couleurs  jaune pèse 1/6 le plus léger

L’ orange 2/6

Le rouge 3/6

Le vert 4/6

Le bleu 5/6

Le violet 6/6 le plus lourd

Le blanc est léger, le noir est lourd, quand au gris il est au centre tout dépend de son degré de saturation .

 

Exemple quelques plantes pourpres dans un massif clair pétillent, une forte proportion de ces même plantes écrasent ce massif .

 

Photos 11

 

Les couleurs foncés pèsent

Les couleurs clairs allègent

 

Graphisme et textures :

 

La forme et la texture d’une plante modifie l’aspect et l’impact de la couleur . Une fleur rayonnante évoque l’énergie, la lumière (surtout si elle est blanche) .

Une inflorescence légère voir vaporeuse comme celle du clèome, du gypsophile ou de la gaura  allège les massifs

 

Photos 12

 

Les textures à relief avances

Les matières lisses reculent

 

Une inflorescence érigée ( delphinium, lobélia vivace, glaïeul… ) donne dynamisme à vos création

 

Photos 13

 

La couleur et la lumière :

 

Souvent négligé la lumière ou plutôt les lumières sont des éléments à prendre en compte .La lumière évolue au fil des saisons . Il est donc indispensable d’adapter la couleur au saison et à l’environnement .

 

Au printemps la lumière est froide , elle rend les couleurs plus vives, plus fraîches, les verts et les jaunes sont tendres, les bleus limpides . Les coloris pastels scintillent.

 

En été : nous avons deux sortes de lumières : Douce le matin et le soir  , forte et  brûlante dans la journée elle écrase toutes les couleurs , les teintes pastels paraissent occultées délavées, les couleurs vives éteintes.

 

En automne : la lumière douce fait flamboyer les jaunes, oranges. Par temps couvert la lumière douce est diffuse les teintes pastels exaltent.

 

En Hiver : la lumière est basse, les bruns, et les verts sombres ressortent

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau