MENTON VILLE JARDIN

 

 

 

 Dscn1547 1024x768

 

MENTON

 

Réputée depuis le XVIII° siècle,  pour la qualité de ses espaces botaniques

Menton  est la ville où le citronnier pousse en pleine terre.

 

Ajuria citron 

 

Au XIXe siècle, à la faveur du microclimat mentonnais,

des botanistes, notamment anglais,

introduisirent des espèces tropicales et subtropicales

et composèrent les harmonies végétales originales

qui font aujourd’hui de Menton une serre à ciel ouvert.

 

Maria Serena, Val Rahmeh, Fontana Rosa, Serre de la Madone,

sont autant de lieux oniriques où le paysage est roi,

Un circuit des jardins d’exception organisé par le service du Patrimoine,

permet au public de découvrir ces espaces magnifiques.

 

Img621 

 

Menton ville fleurie

Enfin, la ville est classée « 4 fleurs », depuis 15 ans.

Depuis 1995, Menton est lauréate du

« Grand prix national du fleurissement »

Et maintenant détentrice de la fleur d’or,

 

Menton Capitale du Citron

 

 

Affiche citron 320x240 v3

 

 

 

6fi33 1 

 

 

La Fête du Citron® à Menton, est un évènement unique au monde,

elle attire chaque année plus de 160 000 visiteurs.  

 

8vvgrfdhlef32xll c38l6 mi i

 

Fetecitron3 

 

Elle mobilise plus de 300 professionnels et nécessite 145 tonnes d’agrumes.

 

 

FONTANA ROSA

 

Créé à partir de  1922  par l'écrivain, scénariste et homme politique

d'origine espagnole Vincente Blasco Ibanez 1869-1928),

 

Blasco ibanez

 

ce jardin aussi  appelé "Jardin des Romanciers"

est orné de céramiques espagnoles et mentonnaises

 Il est classé monument historique depuis 1990

 

 17735199 800x588

 

jardin d'inspiration andalouse et arabo-persane,

où se dressent des  ficus macrophylla, des palmiers, des bananiers,

des araucarias hétérophylla  agrémentés de portiques de roses odorantes.

 

Dscn1389 768x1024 

 

 

Dscn1401 768x1024

 

Plusieurs édifices recouverts de céramiques polychromes

sont répartis dans le jardin reprenant des thèmes et scènes

chers à l'écrivain espagnol (poissons, fruits, fleurs…).

 

Dscn1367 768x1024

 

Dscn1369 1024x768

 

 

Dscn1373 768x1024 768x1024 2

 

Dscn1374 1024x768

 

 

 

À la mort de l'écrivain, le jardin fut légué à son fils.

En 1939, la propriété fut saccagée par la guerre.

La propriété abandonnée trente ans durant

et diminuéed’une parcelle à bâtir,

fut cédée en 1970 à la ville de  Menton

par le fils de l’écrivain.

 

Rscn1889 1024x768

 

Depuis les municipalités ont procédé à une  restauration

progressive de Fontana Rosa.

 

Dscn1396 768x1024

 

 

Dscn1370 768x1024

 

 

 

Dscn1382 1024x768

 

 

La restauration une fois terminé fera de ce jardin 

sans contexte un des plus beaux jardins de la Riviéra

 

 

 Dscn1390 1024x768

 

 

MARIA SERANA

 

A quelques pas de la frontière franco-italienne,

Le jardin Maria Serena, s’étend sur  hectare et demi

 

Dscn1522 1024x768 

 

Véritable serre à ciel ouvert, ce jardin présente 

une importante collection de plantes tropicales,

palmiers, cycas…

 

Dscn1515 768x1024

 

 

Dscn1523 768x1024

 

 

Dscn1524 768x1024

 

Dscn1525 768x1024

 

 

Dscn1518 1024x768

 

 

Dscn1516 768x1024

 

 

Dscn1517 768x1024

 

 

Dscn1556 1024x768 2

 

 

Dscn1530 768x1024

 

Dscn1514 768x1024 

 

La villa Maria Serena a été construite, dans les années 1880,

Son style se situe dans la lignée des constructions de la côte d’Azur

de la fin du XIX ème siècle.

 

Dscn1551 768x1024

 

Dscn1554 1024x768

 

Elle servit de résidence présidentielle lors des séjours de René Coty.

En  1947, le dernier propriétaire de Maria Serena,

un riche citoyen britannique,

Henry Koenig a légué la villa et son domaine à la ville de Menton

 

Jardin maria serena menton

 

Le lieu offre un admirable point de vue sur la mer et la baie de Menton.

 

 

VAL RAHMEH

 

Dscn1711 1024x768 

 

Ce jardin est en fait une propriété bâtie par la famille mentonnaise

rachetée par Lord Percy Radcliffe, ancien gouverneur de Malte  

dont l’épouse s’appelait Rahmeh d’où son nom.

Le nouveau couple s’emploie à agrandir la villa mais surtout le jardin,

en rachetant des terres voisines.

En 1957  la botaniste Maybud Campbell, rachète la propriété

qu’elle accroît et améliore encore.

 Dscn1714 768x1024

 

 

Dscn1707 768x1024

 

En  1966 l’Etat achète la propriété et l’affecte d’abord

au Ministère de l’éducation nationale puis au Muséum d’Histoire naturelle.

Le jardin est ouvert au public en 1967

 

Dscn1710 768x1024 

 

Le jardin possède une collection exceptionnelle de plantes

de climat méditerranéen mais aussi de climat subtropical et tropical

On trouve également de superbes exemplaires de plantes succulentes

 

Dscn1719 1024x768 

 

 

Dscn1717 1024x768

 

 

Dscn1723 768x1024

 

Ce jardin est notamment réputé pour ses  collections

 de daturas, d'agrumes, de palmiers,

 

Dscn1731 768x1024

 

Dscn1736 1024x768

 

Dscn1709 768x1024

 

Dscn1713 768x1024

 

 

Dscn1724 768x1024

 

Dscn1725 768x1024

 

Dscn1726 768x1024

 

 

Dscn1706 1024x768

 

Dscn1732 768x1024

 

Dscn1734 768x1024

 

Dscn1737 1024x768

 

Dscn1742 1024x768

 

 

Dscn1743 1024x768

 

 

Dscn1744 1024x768

 

Dscn1745 768x1024

 

Dscn1798 768x1024

 

 

Dscn1769 768x1024

 

Dscn1751 768x1024

 

Dscn1753 1024x768

 

 

 

Dscn1750 768x1024

 

Dscn1766 1024x768

 

 

Dscn1767 768x1024

 

 

Dscn1770 768x1024

 

 

 

Dscn1774 1024x768

 

Dscn1777 1024x768

 

Dscn1779 768x1024

 

Dscn1780 768x1024

 

 

Dscn1782 1024x768

 

 

mais aussi de plantes «éteintes » dans leur milieu naturel

comme le « sophora Toromiro originaire de l’ile de Pâques

 

Dscn1747 768x1024 

 

 

Dscn1748 1024x768

 

 

PALAIS CARNOLES

 Dscn1636 768x1024 768x1024

 

 

Dscn1666 768x1024 

 

Le palais Carnolès est situé avenue de la Madone

Ancienne résidence d'été des princes Grimaldi de Monaco 

son parc botanique abrite la plus importante

collection d’agrumes d’Europe

.Dscn1640 768x1024

 

 

 

Dscn1637 768x1024

 

Aujourd’hui, le jardin adopte un plan rectiligne et recense

137 variétés d'agrumes parmi lesquels

24 orangers doux ,6 bigaradiers

6 citronniers …

 

Dscn1638 768x1024

 

Dscn1641 768x1024 768x1024

 

Dscn1642 768x1024

 

 

Dscn1639 768x1024

 

 

 

La collection du Palais Carnolès constitue un champ d’essais

des grands principes de la lutte intégrée.

En 1999, le Conservatoire français des collections spécialisées

a distingué la « collection de citrus » de ce jardin.
 

Dscn1647 768x1024 

 

 

Dscn1643 768x1024

 

En 2005, ce jardin obtient le label « jardin remarquable ».

 

 

 

 

SERRE DE LA MADONNE

 

Dscn1612 1024x768

 

situe sur les hauteurs de Menton

 le jardin du domaine de la Serre de la Madone

a été créé Lawrence Johnston

 

Major johnson 1 

 

Sa mère lui offre, en 1907,

un propriété dans le Cotswolds Gloucestershire, Hildcote Manor,

où il a réalisé un nouveau type de jardin

jusqu'au début de la Première Guerre mondiale.

 

Dscn1598 768x1024

 

 

Dscn1613 768x1024

 

Ce domaine a été légué au  National Trust , en 1948

Après la Première Guerre mondiale,

il va chercher sur la Côte d'Azur un endroit pour créer un jardin

 car il ne pouvait pas acclimater des plantes

de pays chauds à Hidcote Manor.

Le 24 juin 1924, il acheta deux terrains dans la allée de  Gorbio

 Il a agrandi son domaine jusqu'en 1928.

Le domaine va faire 63 337 m2 réparti entre l'altitude de 51 mètres

et 150 mètres sur la route des Serres de la Madone.

Il a transformé un domaine planté de citronniers et d'oliviers

en jardin d'agrément avec l'aide de H. Lloyd.

Dscn1611 768x1024 

 

Entre 1927 et 1931, il entreprit de grands voyages

en Afrique du Sud, en Chine et en Amérique

avec des botanistes pour acquérir des plantes rares.

Dscn1600 768x1024 

Le jardin est organisé sur des terrasses

après avoir consolidé les restanques.

Une villa construite à l'altitude de 80 mètres

sépare l'espace agricole de l'espace forestier.

Pour alimenter son jardin il a réalisé ou modernisé douze citernes

lui permettant d'avoir une réserve de 1 000 m3 d'eau.

Il quitta le domaine de la Serre de la Madone en 1940

et dut regagner l'Angleterre.

La propriété fut pillée pendant l'Occupation.

Il n'y revint qu'en 1949

. Le 24 avril 1952, un éboulement de 200 mètres

dû à des pluies incessantes endommagea le domaine.

Lawrence Johnston est mort dans son domaine le 27 avril 1958.

Le domaine passe alors de mains en mains

 Le parc est entretenu jusqu'à la vente, en 1986, à une société monégasque.

Dscn1616 1024x768

 

 

Dscn1621 768x1024

 

Le parc fut alors laissé à l'abandon.

Pour essayer de stopper la dégradation

 le parc est classé au titre des Monuments historiques en 1990

Le domaine est acheté en 1999

par le  Conservatoire du Littoral

 

Dscn1627 768x1024

 

 

 

Dscn1625 768x1024

 

Un travail de réhabilitation du site a pu alors commencer.

Gilles Clément , célèbre paysagiste est alors missionné

 par le conservatoire pour effectuer la réhabilitation

Actuellement, sur 7 hectares, 4 sont ouverts à la visite,

 

Dscn1609 768x1024

 

 

Dscn1608 1024x768

 

 

Dscn1610 768x1024

 

Dscn1607 768x1024

 

Dscn1603 768x1024

 

 

Dscn1619 768x1024

 

 

Dscn1620 768x1024

 

Rscn1888 768x1024

 

 

Dscn1626 768x1024

 

 le reste étant encore à l'état sauvage

et en cours d'inventaire et réhabilitation.

Le jardin, déjà bien rénové, continue d'augmenter ses collections

 

 

Jumelage avec Hidcote Manor

 

Le Jumelage, effectué le 21 septembre 2000

 

une première européenne entre deux jardins

 

permet des échanges de jardiniers et de plantes

 

pour l'enrichissement mutuel des deux jardins.

La cérémonie de jumelage s'est déroulée à l'ambassade britannique à Paris.

A cette occasion, l'ambassadeur a remis

 des certificats aux représentants des deux jardins,

et des plantes ont été échangées.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau